Le Capital Immatériel représente l’ensemble des Actifs d’une organisation qui ne sont ni financiers, ni matériels.  

Dans le cas de startup du numérique, ils constituent l’essentiel de sa valeur.

La notion de Capital Immatériel a véritablement émergée en France en 2006 avec la publication du rapport dit Levy-Jouyet intitulé “Economie de l’immatériel : la croissance de demain” . Ce rapport a déjà 14 ans mais il garde  sa pertinence. (lien en commentaire). 

Suite à la publication de ce rapport,  de nombreux travaux ont été conduits pour identifier les composantes du capital immatériel des entreprises, le plus souvent dans une optique comptable ou de valorisation financière.  

En partant des méthodes existantes, Pierre Galerneau et moi  avons fini par regrouper certaines composantes qui avaient une importance moindre pour les startups numériques pour  obtenir les 5 composantes suivantes qui sont essentielles pour ces startups : 

  • le Capital Technologique
  • le Capital Système d’information
  • le Capital Marque
  • le Capital Humain et Organisationnel
  • le Capital Clients, partenaires et fournisseurs

La manière dont une startup identifie, documente, protège et gère les différentes composantes de son Capital immatériel est déterminante pour évaluer sa capacité à délivrer et bâtir sa croissance.