Selon une enquête menée en 2018 par la CCI d’Ile de France, 57% des entreprises interrogées ont indiqué qu’elles ne détenaient pas d’informations stratégiques confidentielles.

Ce chiffre reflète une réalité, les start up et les PME sous-estiment la valeur des informations qu’elles ont dans leurs entreprises. Bien sûr, tout n’est pas confidentiel et heureusement !
D’une start up à l’autre, en fonction de son niveau de maturité, de son activité, le niveau de confidentialité des informations est différent, de la R&D à la stratégie commerciale, du savoir-faire aux taux de marge, les catégories d’informations susceptibles
d’être confidentielles sont vastes.

Je vous encourage à faire une opération de recensement des catégories d’informations que vous détenez et à les classer très simplement par niveau de confidentialité en distinguant les informations qui peuvent être diffusées à l’extérieur sans souci, celles qui peuvent être diffusées après accord du manager, celles qui ne peuvent être diffusées qu’à titre exceptionnel avec la signature d’un accord de confidentialité, et enfin, celles qui sont tellement stratégiques qu’elle ne doivent être diffusées en aucun cas.

Cet exercice peut être fait avec la totalité de l’équipe pour sensibiliser tout le monde.